Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 09:00

Il y a quelques années je rêvais de pouvoir offrir une St Valentin digne d’un film romantique américain à ma moitié : pétales de roses, champagne et bougies… Pour le repas aux chandelles, j’avais réussi à me débrouiller, mais pour les accessoires romantiques, c’était plus compliqué… Partie en quête d’une huile de massage, je me retrouvais en parfumerie où ce type de produit n’existait pas. On me dirigea vers une pharmacie où j’achetais une huile de massage mentholée… pour les sportifs ! Je m’éloignais un peu de la soirée glamour que j’avais initialement envisagée !

 

Plus tard, en discutant avec une amie, voilà que notre conversation s’oriente sur des « trucs de filles » plus perso… Puis mon amie me demande si j’ai déjà entendu parler des sextoys et si j’ai déjà essayé. A moi de répondre « non pas du tout et je n’ai jamais essayé…

 

Le soir en rentrant à la maison, la question me turlupinait. J’en viens donc à en parler à mon amoureux. L’un et l’autre incultes sur le sujet, nous avons fait ce que la plupart des gens font aujourd’hui : nous sommes allés voir sur Internet. Pour tout vous dire, nous avons trouvé des choses plutôt glauques. Les sites sur le sujet proposaient beaucoup de DVD pornos et nous qui étions à la recherche d’accessoires que nous imaginions coquins, surfions sur des sites manquants quelque peu de charme. C’est en fouillant davantage que nous avons trouvé un site anglais plus « digeste » pour nos petits yeux prudes ! Nous avons fait quelques découvertes amusantes et avons passé commande.

 

Quelques mois plus tard, je me trouvais à un rond point professionnel de ma vie (c'est-à-dire que je tournais plutôt en rond…), j’eus l’opportunité de racheter l’entreprise de service à la personne pour laquelle je travaillais. Je me renseignais sur les démarches à effectuer et sur les possibilités d’avenir. Suite à des infos obtenues, je contactais ma CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie). Je devais présenter mon projet de reprise afin de voir si j’étais susceptible d’intégrer une formation pour m’aider à reprendre la société.

 

Mon Clark m’aidait dans la réalisation de cette présentation lorsque nous avons reparlé des sextoys ensemble. Pourquoi ne pas imaginer un nouvel espace de vente de sextoys, univers glamour où l’on se sentirait bien pour faire son shopping coquin. L’idée était lancée et je travaillais toute la nuit afin de présenter mon tout nouveau projet à la CCI. Et puis, l’un dans l’autre (sans jeu de mots…), je considérais que c’était une forme de service à la personne !

 

La présentation du projet se passa extrêmement bien et je rencontrais une oreille attentive et enjouée pour le projet. Et c’est euphorique que je retrouvais retrouver ma moitié afin de lui annoncer que mon projet était validé et que j’intégrais la formation pour m’aider à créer la structure.

 

C’est ensemble que nous avons évolué dans l’aventure et fait avancer le projet.

 

Aujourd’hui, La Coquinerie est le fruit de ce travail commun, un site érotico-chic où l’on peut trouver des sextoys coquins sans vulgarité et à destination des couples.

 

Bienvenue dans le monde de La Coquinerie, pour vous faire plaisir…

 

Logo-La-Coquinerie-Couleur-blanc.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

                                                                          Pin-up-Facebook-La-Coquinerie.jpg

 

                                                                        Flux-RSS-La-Coquinerie.jpg   Twiiter OK Gris
 

Pour me contacter :

contact@la-coquinerie.fr

 

carbon neutral coupons with kaufDA.de

 

http://www.wikio.fr

Ma Page sur Hellocoton

 

Signature Viol