Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 18:26

Je m’applique à vous donner des informations sur l’actualité, des anecdotes, de la prévention, des jeux, le tout saupoudré d’humour, parfois d’humeur.

 

Ce soir, j’ai plutôt envie de vous faire partager un bout d’actualité qui me laisse sur les fesses (sans jeu de mots, veuillez m’excuser)

 

Ce dimanche, deux équipes de foot devaient jouer l’une contre l’autre. Jusqu’ici, rien d’anormal, un dimanche comme tant d’autres.

 

Malheureusement, la rencontre n’a pas eu lieu. L’équipe de « Créteil Bébel » a refusé de rencontrer l’équipe du « Paris Foot Gay », ce, pour une « raison de principe ».

 

Dans les faits, les deux équipes jouent dans la même ligue de « foot loisir » Des amateurs qui jouent donc pour le plaisir.

 

Le « Paris Foot Gay » a reçu un mail dimanche, le jour de la rencontre, qui indiquait « désolés mais par rapport au nom de votre équipe et conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer contre vous, nos convictions sont de loin plus importantes qu’un simple match de foot, encore une fois, excusez nous de vous avoir prévenu si tard ».

 

Pascal Brèthes, Président du « Paris Foot Gay » a trouvé ce message « très choquant » et indique que son club n’est « pas un club communautariste, c’est d’abord une association qui lutte contre l’homophobie dans le football » ouverte aux « hétéros et aux homos » et l’équipe comporte « des noirs, des blancs, des beurs, toutes religions confondues ».

 

Le président de « Bébel Crétail », Zahir Belgharbi, indique : « On n’est pas des homophobes. Chacun vit sa sexualité, sa religion comme il l’entend […] mais nous ne soutenons pas la cause du PFG ».

 

La polémique enfle depuis dimanche et les médias se sont emparés de l’événement.

 

Pour ma part, quand j’ai lu ces lignes, j’ai été également choquée. Puis, j’ai réfléchi à tout ça et je trouve l’incident vraiment regrettable.

 

Je considère que le foot, et le sport en général ne doivent pas faire la part belle à ce type d’intervention. Quels sont les objectifs de ces équipes ?

 

Par rapport à leur nom (je ne parle pas ici des convictions), le Paris Foot Gay est clairement communautariste. Que se cache t’il derrière cette équipe ?

 

C’est en fait une association créée en 2003 sous l’impulsion de deux hommes : Bruno Laurent et Pascal Brèthes. Ils sont partis de deux constats pour donner l’impulsion à cette création : la première : le fait que le sport et l’homosexualité ne faisaient pas bon ménage, la récurrence des insultes homophobes des supporters envers les joueurs, arbitres ou dirigeants. La deuxième, prôner l’ouverture d’esprit et attirer l’attention des instances footballistiques sur les propos homophobes.

 

Je vous recommande d’aller faire un petit tour sur leur site afin de voir leurs valeurs.

 

De son côté, l’équipe et les dirigeants du « Créteil Bébel », composés de musulmans pratiquants respectent les préceptes de leur religion. La Charia (code de conduite musulman) condamne l’homosexualité, qu’elle considère comme un pêché. Au même titre d’ailleurs que d’autres religions : le catholicisme, le judaïsme ou encore l’hindouisme. Les religions les plus tolérantes en la matière sont le protestantisme et le bouddhisme.

 

Nous pratiquons tous le communautarisme, et encore plus aujourd’hui : en adhérant à des groupes dans le réseau Facebook, en intégrant des club de scrabble, business… Les exemples sont très nombreux.

 

Dans le foot les équipes communautaristes sont très nombreuses aussi : « Les Cheminots », « La Bibliothèque Portugaise », les clubs liés à une entreprise… Le fait est que les communautés sont partout.

 

Le sport et le foot en particulier revêtent des codes à suivre : les chaussures à crampons, les protéges tibias, et le maillot. Chaque équipe possède le sien et j’aime à croire que cet « forme d’uniforme » met tout le monde au même niveau.

 

La question que je me pose ce jour, doit-on passer à côté d’un match de foot, le but commun des deux équipes, par rapport à des convictions quelles qu'elles soient ? La question reste ouverte…

Partager cet article

Repost 0
Published by Petula - dans Actus
commenter cet article

commentaires

Christelle 04/11/2009 14:15


Comme quoi la tolérance n'est pas encore à l'ordre du jour ... et nous n'avons pas encore retenu les leçons du passé ...
mais je ne désespère pas entièrement :-)


                                                                          Pin-up-Facebook-La-Coquinerie.jpg

 

                                                                        Flux-RSS-La-Coquinerie.jpg   Twiiter OK Gris
 

Pour me contacter :

contact@la-coquinerie.fr

 

carbon neutral coupons with kaufDA.de

 

http://www.wikio.fr

Ma Page sur Hellocoton

 

Signature Viol