Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 14:50

42 000, c’est le nombre bien trop important de femmes qui découvrent chaque année qu’elles ont un cancer du sein. 12 000 c’est le nombre de décès liés à la maladie qui est la forme la plus fréquente de cancer chez la femme.

 

Plusieurs éléments favoriseraient la maladie : l’âge, la puberté précoce et une ménopause tardive, les grossesses tardives ou l’absence de grossesse, la pilule contraceptive, le traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause, le surpoids ou l'obésité, le tabac et l’alcool.

 

D’autres, à l’inverse, font plutôt pencher la balance du bon côté : le nombre élevé de grossesses, l'allaitement, l'activité physique, avoir été une petite fille grassouillette (ce n’est pas une blague d’après l’étude E3N* les femmes ayant été plus rondes petites avaient une protection de 20 à 30 % de plus).

 

Un des facteurs les plus importants est l’âge puisque, plus on vieillit, plus les risques augmentent.

 

Dans Marie Claire qui sort aujourd’hui, le magazine milite en faveur du dépistage gratuit dès 40 ans. Aujourd’hui il débute malheureusement à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans.

 


Or, 30 % des cancers du sein frappent les femmes avant 50 ans, et le cancer évolue parfois plus vite chez la femme jeune.

 

Marie Claire ouvre le dossier et fait participer 10 célébrités qui ont accepté d’enlever le haut avec pour leitmotiv : « Elle va montrer ses seins, elle va sauver une vie. »

 

Estelle Lefébure, Julie Depardieu, Elsa Zylberstein, Sylvie Testud, Rachida Brakni, Rossy de Palma, Nathalie Rykiel, Hélène Darroze, Sophie Davant et Mathilda May participent à cette campagne, sans chichi, sans maquillage et avec tout leur cœur.

 

Photos Marie Claire

 

*L’étude E3N est la première et la seule étude française de cohorte à grande échelle avec 100 000 femmes suivies depuis 1990. C’est l’étude prospective la plus fiable et la plus précise entreprise en France sur le traitement hormonal de la ménopause (THM). E3N est la branche française de la grande étude européenne EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and nutrition) qui suit plus de 500 000 personnes dans 10 pays et tente d’identifier les risques de cancer liés au mode de vie, l’alimentation en particulier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petula - dans Actus
commenter cet article

commentaires

                                                                          Pin-up-Facebook-La-Coquinerie.jpg

 

                                                                        Flux-RSS-La-Coquinerie.jpg   Twiiter OK Gris
 

Pour me contacter :

contact@la-coquinerie.fr

 

carbon neutral coupons with kaufDA.de

 

http://www.wikio.fr

Ma Page sur Hellocoton

 

Signature Viol